La transition

2  août 2015.
J’ai quitté Malaga il y’a 3 jours de cela. Sur ma route, j’ai croisé l’Alhambra de Granada pour, par la suite,  traverser 1080 km en train le long de la côte et me rendre à Barcelone.

Il est 22 h 00,  je suis  dans une auberge en plein  parc naturel de Barcelone. Je marche et c’est alors que je rencontre 3 néerlandais :  Ilja, Daniil et Jonas. Ils font un petit match de foot. Je m’incruste et leur mets quelques petits ponts . Je les brusque, ils se fâchent et soulagent leur peine autour de quelques bouteilles de vin #évidemment. Ils m’invitent à descendre en ville avec eux. Je me mets sur mon 31 #bogoss. Ils boivent, se saoulent. Ça dégénère, ils vomissent.Je me tire, marche seul dans La Rambla.

00 h 01. J’ai 20 ans désormais. La solitude n’a jamais été aussi savoureuse.

3 h 00. Le métro est fermé et mon auberge se trouve trop loin. La voilà ma zone d’inconfort. Je m’endors pendant quelques heures proche d’un guichet de banque.Je rencontre Astrid, voyageuse solitaire française, qui tout comme moi attend le prochain métro. On parle de tout et de rien. De ma vie, de la sienne.

6 h 01 la station ouvre ses portes. Digne de la scène finale de Lost in Translation, nos chemins se séparent. On se dit au revoir à jamais. Je n’ai même pas noté ses coordonnées. Notre relation restera inscrite dans cette station de métro ;  pas Facebook, pas Twitter.

Aujourd’hui, un avion m’attend. Londres.

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s