La Dame en Jaune

(…) Et alors que Mamad, 26 ans et vide, allait poser ses 2 pieds sur le bord du quai pour se jeter enfin. Elle apparut.

 

De ses yeux nus, il l’a voyait marcher sur le port.

 

Avez-vous déjà observé un pigeon marcher ?

 

Elle resplendissait d’un jaune très jaune. Son petit chapeau, sa veste, sa longue jupe, ses chaussures courtes.

 

Vous rappelez-vous de ce goéland de mer qui tournait autour du chalutier ?

 

Tout y était, c’était bien elle.

 

 

On disait d’elle qu’elle fût la muse de Duke Ellington.

La rose qui reposait dans l’atelier d’un certain Magritte.

Le nénuphar qui dormait sous le ventricule gauche d’un cœur fragile de Boris. Boris Vian.

 

Elle était fleur et bulle

Bulle et lune

Lune et Soleil.

 

À cet instant, Mamad restait toujours figé.

Pour lui, elle était devenue mirage.

 

Il sera retira du quai, la suivit du regard puis observa sa démarche.

Elle ne marchait pas, elle ambulait à sa manière bohème.

 

Ses mains flottaient;

Hop ! une vague se formait à sa gauche

et Hop ! À sa droite maintenant.

 

 

Ses doigts avaient ce pouvoir de dessiner une forme et la moudre si doucement dans l’air.

Et hop ! La vague fondait pour devenir sable, puis poussière.

 

Et puis ce jaune mon Dieu.

 

Ce n’était pas là le jaune sobre des feux d’intersections, ni même le jaune âcre des fausses moutardes de Dijon.

 

Non et Non

 

C’était un jaune comme les chimpanzés l’aiment lorsqu’ils découvrent un bananier. Doux et sucré.

Un jaune comme les Inuits du Grand Nord l’aiment lorsqu’ils découvrent le Soleil en pleine saison des neiges. Vital.

 

Et si l’on me demande qu’avait ce jaune de si spécial, alors je répondrais que son jaune avait dépassé le stade de couleur.

 

              Il était Lune et Soleil.

 

Mamad avait tout oublié : son amour inconditionnel des humains qui le décevait, sa peur de l’oubli, sa haine de la vitesse.

 

Tout s’était envolé,

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s